Indépendant et Salarié

Portage Salarial

Le portage salarial est une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté d’une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes. 

Simulation de votre salaire

Dont
€ Tickets Restaurant

Facturation mensuelle (HT)

Frais de gestion :

Total des charges sociales

Charges Patronales :
Charges salariales :

Salaire net total du :

Découpé de la manière suivante :

Salaire Net (reçu fin de mois) :
Provision Conventionnelle :
Salaire Net + Frais :

Salaire total brut annuel

*La mutuelle est comprise au sein de la simulation.

Le Salaire en portage salarial

En portage salarial, le salarié est rémunéré en fonction de son Taux Journalier Moyen (TJM) négocié auprès de son client et du nombre de jour travaillé dans le mois.

En effet, lorsqu’un consultant ne travaille pas, il n’est pas rémunéré, comme le précise l’article 21 de la Convention Collective des salariés en portage salarial. : « Les périodes sans prestation réalisée auprès d’une entreprise cliente ne sont pas rémunérées. »

Le montant généré, soit TJM multiplié par les jours travaillés, est appelé coût global Hors Taxe.

De ce montant sont déduits les éléments suivants :

  • Les frais de gestion négociés avec l’entreprise de portage
  • Les frais administratifs fixes potentiels, comprenant, par exemple :
    • L’inscription au cabinet médical et à la visite médicale
    • La Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)
    • L’inscription à l’assurance Responsabilité Civile de l’entreprise de portage
    • La Garantie Financière permettant à l’entreprise d’assurer le versement du salaire, même en cas de défaut de paiement du client
    • Et autres en fonction des entreprises de portage salarial
  • L’application des différentes provisions
  • La déduction des frais de fonctionnement, dans le cas où le consultant en déclare

Le montant obtenu correspond alors la masse salariale disponible.

Calcul du salaire brut

En partant de la masse salariale disponibles, de laquelle sont déduites les charges patronales afin d’obtenir le salaire brut.

Ce dernier est, quant à lui, composé des éléments suivants :

  • Le salaire conventionnel : additionné à l’indemnité d’apporteur d’affaires (5% du chiffre d’affaires), ce dernier est égal à 70/75 ou 85% du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale en fonction du statut du consultant (Cadre ou ETAM)
  • L’indemnité d’apporteur d’affaire : C’est une obligation de la CCNPS. L’indemnité est de 5% du salaire brut total et elle est inclus dans le salaire conventionnel.

Le salaire complémentaire : Tout le salaire crée supérieur au minimum conventionnel et sur lequel il est possible d’appliquer le décalage de complémentaire.

Calcul du salaire net :

Enfin, sur ce salaire brut est déduit les charges salariales avant d’arriver au net avant impôts puis déduction des impôts au taux personnel pour obtenir le salaire net. (Le premier mois le taux est impersonnel le temps que ce dernier soit communiqué)

Le consultant cotise donc bien pour sa retraite, pour les allocations familiales, les contributions sociales généralisées, etc. puisqu’il a bien le statut juridique de salarié, même porté.